Les Cinq Véritables mais Au Demeurant Critiquables Mobiles

  1. Pour les contacts humains. Être tuteur, c'est avoir son nom souligné sur le plan des salles fourni par qui et s'assurer des demandes d'aides de divers(es) jeunes conscrit(e)s perdu(e)s dans les méandres de la jungle UNIXienne. Ce qui nous permet de combler notre déficit relationnel.
  2. Pour le pouvoir. Faire du tutorat, c'est encore le moyen le plus efficace de forcer ses disciples à utiliser vi / emacs (rayez les mentions inutiles suivant vos inclinations personnelles).
  3. Pour la gloriole. Avoir son nom sur la page des tuteurs, ça vous pose son Vieux Con un peu plus efficacement que la page du nombre premier du jour d'Hugues. Et en plus on sauve le monde, rendez-vous compte !
  4. Pour du fric. Faire un maximum de remue-ménage avec la formation des tuteurs auprès de l'administration, notamment en exigeant des crédits de reprographie, fait partie d'un plan à long terme visant à nous faire mousser.
  5. Pour le salut de notre âme. Nous sommes engagés dans une Croisade contre certaines machines social-traîtreuses de l'infirmatique et de la salle du 46, de Jourdan et de Montrouge ; nous tenons une comptabilité serrée des ouailles que nous ramenons dans la Voie de la Salle S. Clipper est votre Ami.
Auteur  Dominique Quatravaux. Dernière modification : Tue Sep 30 11:31:53 2003 +0000 par Joël Riou.