Brève histoire d'Unix

Unix est un système d'exploitation multi-utilisateurs (qui peut être utilisé simultanément par plusieurs personnes) et multi-tâches (un utilisateur peut exécuter plusieurs programmes en même temps). L'une de ses particularités est d'être un système très ouvert, où l'utilisateur peut choisir librement comment il va travailler. Sous Unix, on peut toujours faire quelque chose de plusieurs manières différentes.

Définition : un système d'exploitation (ou « OS » pour operating system) est un méta-programme, un programme qui gère les ressources matérielles de l'ordinateur et interagit avec les utilisateurs pour exécuter d'autres programmes. Windows et Mac OS sont les OS les plus connus, mais il en existe bien d'autres : les Unix, donc, GNU/Linux, OS/2, BeOS, AmigaOS, Plan 9, etc.

Au commencement

La genèse

Les origines d'Unix remontent à la fin des années 1960 et à un laboratoire d'AT&T (à l'époque, la compagnie nationale de télécommunications américaine) appelé « Bell Labs ». Ce labo, en collaboration avec le MIT, développait un OS appelé « Multics ».

En 1969, Ken Thompson, l'un des collaborateurs du labo, écrit alors un jeu, « Space Travel » (« voyage spatial »), d'abord sur Multics, puis sous d'autres systèmes d'exploitation. Sur sa lancée, il écrit, en collaboration avec Dennis Ritchie, un système de gestion de fichiers, quelques utilitaires basiques comme cp ou rm et un interpréteur de commandes appelé shell. En 1970, Brian Kernighan, un autre collaborateur de Thompson, suggère le nom « UNIX », un jeu de mot sur Multics.

L'essor d'Unix est très fortement lié à un langage de programmation, le C. À l'origine, le premier Unix était écrit en assembleur, puis Ken Thompson crée un nouveau langage, le B. En 1971, Dennis Ritchie écrit à son tour un nouveau langage, fondé sur le B, le C. Dès 1973, presque tout Unix est réécrit en C. Ceci fait probablement d'Unix le premier système au monde écrit dans un langage portable, c'est-à-dire autre chose que de l'assembleur (l'assembleur est un langage très proche de la machine, compris directement par le processeur, il est donc particulier à chaque type de machine).

L'essor

Bell Labs distribue son nouveau système d'exploitation sous forme de code source. Chacun étant libre de développer des nouveautés, très vite apparaissent des familles différentes d'Unix. On peut regroupes les premiers clients d'Unix en deux groupes, les universités et centres de recherches américains d'une part, les grands constructeurs informatiques d'autre part.

Pour les universités et centres de recherche, Unix était un système peu onéreux (AT&T le leur vendait à un prix symbolique) et puissant. Encore maintenant, beaucoup utilisent Unix. L'Université de Californie à Berkeley (UCB) notamment est à l'origine de l'une des plus anciennes branches d'Unix, BSD (Berkeley Software Distribution).

L'autre grande branche d'Unix est Unix System V (lire « cinq »), vendu par AT&T aux grands constructeurs de matériel comme Sun Microsystems, IBM, DEC ou encore Hewlett-Packard. Chacun de ces grands groupes a développé Unix selon ses propres besoins et intérêts, créant ainsi son propre Unix.

De nos jours

La situation est un brin compliquée. La propriété intellectuelle d'Unix est passée d'AT&T à Novell en 1993, qui aussitôt (en 1994) a donné la marque déposée UNIX® au consortium XOpen, devenu de nos jours l'Open Group. Celui-ci a pour but de standardiser tous les systèmes Unix. Au sens strict, seuls sont des Unix les systèmes certifiés comme tel par l'Open Group, qui sont tous des Unix de constructeurs.

Polémique : « UNIX » ou « Unix » ? Comme c'est une marque déposée, on peut dire que la bonne manière de l'écrire est celle des détenteurs de la marque, l'Open Group. Celui-ci écrit « UNIX® ». On peut néanmoins admettre que le mot est devenu un nom commun, et que ça s'écrit « Unix ». Faites votre choix !

Un petit panorama

À l'heure actuelle, pour simplifier les choses, il y a deux grandes branches d'Unix :

Et Linux dans tout ça ?

Au sens strict, Linux n'est pas un Unix puisqu'il ne comprend pas de code provenant de l'original. D'ailleurs, Linux à proprement parler n'est que le noyau, le cœur du système d'exploitation. Le système d'exploitation est GNU/Linux, le noyau plus les outils basiques fournis par le projet GNU (pour Gnu's Not Unix : « Gnu N'est pas Unix ») de la Free Software Foundation.

Néanmoins, GNU/Linux a en commun avec Unix une bonne part de son fonctionnement et de son comportement. Pour un utilisateur lambda, il est bien difficile de faire la différence entre un Linux et un Unix. Pour éviter toute pinaillerie, certains parlent d'« Unixoïdes » (« Unix-like » en anglais) pour évoquer la grande famille des Unix et Linux.

Quelques liens

Auteur : Marie-Lan Nguyen. Dernière modification : Mon May 2 14:28:14 2005 +0000 par Joël Riou.